Armes à feu

Fusil d'ordonnance

Le R-TC est un fusil à six canons rotatifs fabriqué pour l’UASN. Ces canons empêchent toute surchauffe de l’arme. Ce fusil d’assaut accueille un chargeur cylindre avec 40 munitions. La poignée est encastrée dans l’arrière de l’arme et permet une tenue parfaite. La crosse est rétractable. La mire standard est intégrée au rail magnétique situé en-dessus du chargeur. À l’arrière de ce chargeur, au-dessous de la mire, une lunette indique les balles restantes dans le chargeur engagé. Dépliée sur le côté gauche, la lunette efface son indicateur pour laisser place à une lunette de tir. Dans cette position, le fusil passe en semi-automatique. Depuis la découverte de Nove, cette arme est emblématique de l’UASN.

Small-T

Le PS-C est un pistolet d’usage courant. Il est apprécié pour sa taille compacte et son usage simplifié. La poignée est standard et accueil le chargeur. Ce pistolet possède une culasse classique parcourant la longueur de l’arme. Il y a deux supports dit « en croix ». Cette arme de poing est utilisée par l’UASN uniquement dans le cadre des unités d’élimination. Cette unité l’utilise avec des chargeurs flexibles cent coups attachés au corps et des lasers infrarouges. Ce modèle d’origine utilise une mire holographique courte et est ouvert au grand public.

Barillet jetable

Le R8M est un revolver apprécié par les officiers. La poigné peut accueillir une crosse. Son chargeur est une chaîne où dans chaque maillon s’insère une balle. Le nombre de maille peut varier suivant le besoin, mais de manière générale, il y en a dix. Ce barillet modern est jetable directement avec les douilles à l’intérieur. Devant la structure de cette chaîne se trouve un support standard dit « en croix » qui peut accueillir une poignée plate. La mire d’origine est un hologramme sur verre. Ce modèle est ouvert au grand public.

Pistolet Bullpop

Le P8M est un pistolet d’usage courant. La poigné de tenue est à l’avant de l’arme. Son chargeur est couvert par la structure du pistolet. Il se trouve derrière la poignée, comme le dit son nom « Bullpop ». Le bloque culasse est standard et prend tout le haut de l’arme. Ce pistolet est de calibre huit millimètres. Son recule est faible comme son coût de production. Il est utilisé comme model d’ordonnance dans différentes polices et est également utilisé dans l’UASN.

Deux-canons Gro-calibre

Le P2S est un pistolet gros calibre avec deux canons. Il a été présenté au salon de l’armement comme une aberration en raison de sa très mauvaise répartition du poids. Le chargeur est profond et placé devant la poignée. Il utilise du calibre 13/65 qui est couramment utilisé dans les fusils d’assaut. Malgré la mauvaise publicité, il s’agit de l’arme de poing la plus puissante depuis 2288. Le bloque culasse est plat et situé sur la moitié arrière de la longueur. Un compensateur de recule est placer sur le bout des deux canons. Il existe en plusieurs coloris militaires. Son recul étant imposant, le model est pour l’instant réservé à l’unité M FAN.

Armes blaches

Sabre-hache

Le C2T est une arme blanche disposant d’une lame parallèle à un manche de longueur similaire. Il peut être tenu dans deux sens. Si la large partie de la lame se trouve vers le haut (comme dans l’image), il sera utilisé comme une hache de combat. Renversé dans l’autre sens, l’arme blanche se comporte comme un sabre et permet des mouvements d’attaque rapides et sans interruption. Au dos de la lame, un plomb est incruster et se déplace sur la longueur de l’arme. Ainsi, à chaque coup donner vers un adversaire, le plomb est attirer vers l’extérieur et augmente le poids de la lame afin d’augmenter la puissance des coups donnés. Il n’y a pas que de la mécanique, mais aussi de l’électronique dans le manche. À chaque bout de celui-ci, une lampe stroboscopique, qui déstabilisera l’adversaire en combat nocturne. Certain garde de l’UASN utilise cette arme.